formation lightroom

96
Photo Club ASPTT Tulle 2020- 2021 Jean-Claude VERGNE [Choisir la date] Lightroom Classic Module Bibliothèque Module Développement Module Cartes Module Impression Formation LIGHTROOM

Upload: others

Post on 24-Jun-2022

28 views

Category:

Documents


0 download

TRANSCRIPT

Page 1: Formation LIGHTROOM

P h o t o C l u b A S P T T T u l l e

2 0 2 0 - 2 0 2 1

J e a n - C l a u d e V E R G N E

[ C h o i s i r l a d a t e ]

Lightroom Classic

Module Bibliothèque

Module Développement

Module Cartes

Module Impression

Formation LIGHTROOM

Page 2: Formation LIGHTROOM

1 Jean-Claude Vergne

CONTENU

1 PRÉAMBULE ................................................................................................................................................................ 4

LES DIFFÉRENTES VERSIONS DE LIGHTROOM ......................................................................................................................... 4

CONFIGURATION TYPE .................................................................................................................................................... 4

LOCALISATION DES FICHIERS PHOTOS SUR LE DISQUE DUR ........................................................................................................ 4

PROPOSITION DE CLASSEMENT DE VOS PHOTOS .................................................................................................................... 5

LE CONCEPT LIGHTROOM ................................................................................................................................................ 6

2 LE CATALOGUE ............................................................................................................................................................ 6

CRÉATION D’UN CATALOGUE ............................................................................................................................................ 6

RÉGLAGES DES PRÉFÉRENCES ET DES PARAMÈTRES DU CATALOGUE ............................................................................................ 7

COMMENT RETROUVER L’EMPLACEMENT DE SON CATALOGUE ? .............................................................................................. 11

PERSONNALISATION DU CATALOGUE : LA PLAQUE D’IDENTITÉ ................................................................................................. 12

OÙ ET QUAND EFFECTUER UNE SAUVEGARDE DE SON CATALOGUE ? ......................................................................................... 13

COMMENT CHANGER DE CATALOGUE ? ............................................................................................................................. 13

3 MODULE BIBLIOTHÈQUE ............................................................................................................................................ 14

PRÉSENTATION DE L’INTERFACE ....................................................................................................................................... 14

COMMENT IMPORTER DES PHOTOS.................................................................................................................................. 14 PROCÉDURE ........................................................................................................................................................................... 14 GESTION DES FICHIERS À L’IMPORTATION ..................................................................................................................................... 17 PHOTOS DÉJÀ IMPORTÉES - DOUBLONS ....................................................................................................................................... 17

CAS PARTICULIER : PHOTOS FAITES SUR SMARTPHONE .......................................................................................................... 17

COMMENT IMPORTER DES PHOTOS EXISTANTES SUR LE DISQUE DUR......................................................................................... 18

COMMENT SYNCHRONISER UN DOSSIER ........................................................................................................................... 18

COMMENT IMPORTER DES PHOTOS D’UN ORDINATEUR DE VOYAGE VERS UN ORDINATEUR DE BUREAU .............................................. 19

CAPTURE EN MODE CONNECTÉ ....................................................................................................................................... 20

COMMENT CONVERTIR UN FORMAT CR2 OU NEF EN DNG .................................................................................................. 21

COMMENT CRÉER, DÉPLACER, RENOMMER, SUPPRIMER UN DOSSIER AVEC LIGHTROOM ................................................................ 22

COMMENT DÉPLACER, RENOMMER, SUPPRIMER UNE PHOTO AVEC LIGHTROOM ......................................................................... 22

QUELQUES RACCOURCIS CLAVIERS : ................................................................................................................................. 23

LES MÉTADONNÉES : COMMENT CRÉER UN COPYRIGHT ........................................................................................................ 24

LES MÉTADONNÉES : LES EXIF ET IPTC ............................................................................................................................. 25

COMMENT RETOURNER UNE PHOTO ................................................................................................................................ 26

COMMENT VISUALISER SES PHOTOS ................................................................................................................................. 26

COMMENT AFFICHER SUR UN SECOND MONITEUR ............................................................................................................... 27

COMMENT TRIER RAPIDEMENT LES PHOTOS IMPORTÉES........................................................................................................ 28

COMMENT ATTRIBUER DES MOTS-CLÉS AUX PHOTOS ............................................................................................................ 29

COMMENT ATTRIBUER DES NOTES ET DES COULEURS AUX PHOTOS .......................................................................................... 30

COMMENT FILTRER LES PHOTOS ..................................................................................................................................... 31

COMMENT CRÉER ET UTILISER LES COLLECTIONS .................................................................................................................. 33 LES COLLECTIONS CLASSIQUES ................................................................................................................................................... 33 LES COLLECTIONS DYNAMIQUES ................................................................................................................................................. 35

COMMENT EMPILER DES PHOTOS ................................................................................................................................... 38

LES PICTOGRAMMES .................................................................................................................................................... 38

COMMENT RETROUVER SES PHOTOS ................................................................................................................................ 39

4 MODULE DÉVELOPPEMENT ....................................................................................................................................... 40

DANS QUEL ORDRE TRAVAILLER POUR ÊTRE EFFICACE. .......................................................................................................... 40

DÉVELOPPEMENT GLOBAL ............................................................................................................................................. 40

Page 3: Formation LIGHTROOM

2 Jean-Claude Vergne

CORRECTIONS DE L’OBJECTIF ..................................................................................................................................................... 40 LA TRANSFORMATION .............................................................................................................................................................. 42 LE CADRAGE : OUTIL RECADRER ET REDRESSER ............................................................................................................................. 42 LES RÉGLAGES DE BASE ............................................................................................................................................................. 43 COURBE DES TONALITÉS ........................................................................................................................................................... 48 TSL (TEINTE-SATURATION- LUMINANCE) .................................................................................................................................... 48 EFFETS .................................................................................................................................................................................. 49 COLOR-GRADING (VIRAGE PARTIEL) ........................................................................................................................................... 50 DÉTAIL : BRUIT ET NETTETÉ ....................................................................................................................................................... 51

DÉVELOPPEMENT LOCAL ............................................................................................................................................... 53 SUPPRESSION DES DÉFAUTS ...................................................................................................................................................... 53 CORRECTION DES YEUX ROUGES................................................................................................................................................. 53 LE PINCEAU DE RETOUCHE (BROSSE) ........................................................................................................................................... 54 LE FILTRE GRADUÉ ................................................................................................................................................................... 56 LE FILTRE RADIAL ..................................................................................................................................................................... 58 LE MASQUE DE GAMME (AVEC LIGHTROOM CLASSIC) ................................................................................................................... 59

QUELQUES TECHNIQUES PARTICULIÈRES ............................................................................................................................ 60 CRÉATION D’UN PANORAMA ..................................................................................................................................................... 60 CRÉATION D’UN HDR .............................................................................................................................................................. 61 LE NOIR ET BLANC .................................................................................................................................................................. 62 LE NOIR ET BLANC SÉLECTIF ...................................................................................................................................................... 63

OUTIL CIBLE .............................................................................................................................................................. 64

COMMENT VISUALISER LE TRAVAIL EFFECTUÉ SUR UNE PHOTO : SYNTHÈSE ................................................................................. 64

FLUX DE PRODUCTION .................................................................................................................................................. 66 RÉGLAGE RÉINITIALISER ........................................................................................................................................................... 66 RÉGLAGE PRÉCÉDENT ............................................................................................................................................................... 66 COPIER /COLLER DES PARAMÈTRES ............................................................................................................................................. 66 SYNCHRONISATION .................................................................................................................................................................. 66 SYNCHRONISATION AUTOMATIQUE ............................................................................................................................................. 66 COPIE VIRTUELLE ..................................................................................................................................................................... 66 CREER UN INSTANTANE ............................................................................................................................................................ 67 APPLIQUER LES PARAMETRES PREDEFINIS DE DEVELOPPEMENT ........................................................................................................ 67

POUR ALLER PLUS LOIN AVEC PHOTOSHOP OU (ET) LE PLUGIN NIK COLLECTION ........................................................................... 68 AVEC PHOTOSHOP .................................................................................................................................................................. 68 AVEC NIK COLLECTION ............................................................................................................................................................. 69

L’ÉPREUVAGE D’ÉCRAN ................................................................................................................................................. 71

L’EXPORTATION DU TRAVAIL REALISE SUR UNE PHOTO ........................................................................................................... 73 CRÉATION D’UN PROFIL D’EXPORTATION ...................................................................................................................................... 74 LES PRINCIPAUX CHOIX ............................................................................................................................................................. 75 L’EXPORTATION D’UNE PHOTO AVEC DIFFÉRENTS PROFILS ............................................................................................................... 75 EXEMPLES DE PROFILS D’EXPORTATION ....................................................................................................................................... 76 FILIGRANE ............................................................................................................................................................................. 80 FINALISER LA NETTETÉ SOUS PHOTOSHOP .................................................................................................................................... 80

5 MODULE CARTES ....................................................................................................................................................... 81

AVEC UN SMARTPHONE ................................................................................................................................................ 81

AVEC UN GPS INTEGRE A L’APPAREIL PHOTO ...................................................................................................................... 82

AVEC LA TRACE ENREGISTREE PAR UN GPS OU UN SMARTPHONE............................................................................................. 82

6 MODULE IMPRESSION ............................................................................................................................................... 84

LES COMMANDES ET RÉGLAGES DU PANNEAU LATÉRAL DROIT ................................................................................................. 85

LES STYLES DE DISPOSITION ........................................................................................................................................... 87 UNE SEULE IMAGE ................................................................................................................................................................... 87 PLANCHE CONTACT .................................................................................................................................................................. 88 COLLECTION D’IMAGES ............................................................................................................................................................ 89

Page 4: Formation LIGHTROOM

3 Jean-Claude Vergne

COLLECTION PERSONNALISÉE .................................................................................................................................................... 89

L’EXPLORATEUR DE MODÈLES ......................................................................................................................................... 90

PROFILS ICC ............................................................................................................................................................. 91

7 POUR ALLER PLUS LOIN : ........................................................................................................................................... 92

DES TUTOS GRATUITS ................................................................................................................................................... 92

PRESETS DE DÉVELOPPEMENT À TÉLÉCHARGER .................................................................................................................... 92

PLUGIN LR MOGRIFY 2 ................................................................................................................................................ 92

PLUGIN FOCUS POINTS ................................................................................................................................................. 94

BIBLIOGRAPHIE .......................................................................................................................................................... 94

Page 5: Formation LIGHTROOM

4 Jean-Claude Vergne

Formation Lightroom Classic – Photo club ASPTT Tulle

2020 - 2021

1 Préambule Lightroom est un logiciel conçu pour les photographes ; non destructif, très puissant pour

développer des « négatifs », plus limité que Photoshop pour retoucher ; Photoshop et des

plugins peuvent alors être utilisés en parallèle.

Les différentes versions de Lightroom

Lightroom 6 (édité en 2013) : plus de MAJ

Lightroom : version avec interface adaptée aux écrans tactiles, dédiée au Cloud.

Lightroom Classic : version avec abonnement ; de nouveaux outils (recadrage avec repères,

outil voile, masque de gamme, outil texture, profils…) ; pour 2 postes

Configuration type

o Un disque dur SSD (500 Go – 60 €) sur lequel on trouvera :

Le logiciel Lightroom Classic : Programmes\Adobe (sur C)

Dossier « Catalogue » (sur C ou mieux sur D )

Par défaut, Lightroom utilise un catalogue (Lightroom Catalog-v10.lrcat) localisé sur

D:\Documents\Pictures\(Images)\Lightroom Pour info : pour 70 000 photos, le dossier du catalogue pèse environ 26 Go (poids des aperçus), le fichier du

catalogue (l’élément essentiel) pèse environ 1,3 Go.

o Un disque dur (E) de grande capacité (4 Téra – 100 €) sur lequel on trouvera le

dossier « MES PHOTOS » : (à défaut, sur D)

Attention : Le dossier « Sauvegardes du catalogue » : sera sur un autre disque que celui

sur lequel se trouve le catalogue.

Les 3 éléments essentiels

Le dossier avec des sous-dossiers contenant toutes mes photos

Le catalogue

La sauvegarde du catalogue

Localisation des fichiers photos sur le disque dur

Vérification (création) d’un dossier « racine » (ex : MES PHOTOS) :

À partir de l’explorateur de fichiers (pour ceux qui n’utilisent pas encore Lightroom)

À partir de Lightroom (pour ceux qui ont déjà travaillé avec)

Il est primordial d’être rigoureux et précis dans l’organisation des dossiers ; tous les

dossiers et sous-dossiers contenant les fichiers de photos doivent être dans un dossier

général, nommé par exemple : « MES PHOTOS », situé dans une partition du disque dur (D

par exemple) – de préférence ni sur C (celle où sont installés les logiciels), ni sur le bureau

de l’ordinateur.

Page 6: Formation LIGHTROOM

5 Jean-Claude Vergne

Proposition de classement de vos photos

Dossiers : Par année

Permet un accès rapide aux photos les plus récentes

Permet un archivage très facile sur un disque dur externe sans oubli, sans doublon

Sous dossiers (pour chaque année) :

Evènement

Famille

Fête

Macro animale (insectes, autres), Macro végétale

Nature (oiseaux, mammifères, autres)

Nature morte

Nocturne

Paysage urbain (architecture, villes, rue…)

Paysage rural

Portrait (par sujet)

Reportage

Spectacle (concert, théâtre, son et lumière…)

Sport (par discipline)

Travail (par métier)

Voyage (par destination)

Afficher le dossier ‘parent’, pour remonter au dossier « Mes photos »

Page 7: Formation LIGHTROOM

6 Jean-Claude Vergne

Le concept Lightroom

1. Importation des photos

Transfert des fichiers RAW ou JPEG d’une source externe (carte SD, CF… APN,

Smartphone, clé USB…) sur le disque dur de l’ordinateur. Les photos importées sont alors

reconnues par le catalogue de Lightroom.

Remarque : Si les fichiers photos sont déjà sur le disque dur de l’ordinateur, on procède

quand même à une importation ; cela consiste à intégrer simplement ces photos dans le

catalogue, sans les déplacer, en les ajoutant au catalogue.

2. Catalogage

Ajout de mots clés, notes, libellés de couleurs, intégration dans une collection…

3. Développement de la photo

C’est un travail totalement virtuel, non destructif, réversible, réalisé dans le module

« Développement ». Le travail est effectué sur un aperçu et non sur le fichier d’origine, ainsi

protégé. Toutes les opérations sont mémorisées dans le catalogue ; tout l’historique est

conservé après fermeture du logiciel. Inutile d’effectuer une sauvegarde du travail (Cette

fonction n’existe pas dans Lightroom !)

4. Exportation de la photo

Création d’un nouveau fichier prenant en compte les réglages de développement virtuel

appliqués à l’aperçu de la photo. On décidera à ce moment de l’emplacement de ce nouveau

fichier, de son nom, de son format (JPG ou TIFF…) de sa définition, de sa résolution, de son

poids…

2 Le catalogue

Création d’un catalogue

Préambule :

Une photo présente sur le disque dur ne peut être reconnue et développée avec Lightroom

que si elle est importée dans un catalogue de Lightroom !

C’est une base de données qui collecte et centralise tout le travail fait dans Lightroom, en

temps réel, automatiquement.

Un ou plusieurs catalogues ?

Privilégier la simplicité : UN SEUL CATALOGUE

Si l’on a créé plusieurs catalogues, un seul peut être ouvert à la fois.

Choix de l’emplacement

Rappel : Lightroom utilise un catalogue vierge par défaut (Lightroom Catalog-v10.lrcat)

localisé sur D:\Documents\Pictures (Images)\Lightroom

Le plus simple est d’utiliser ce catalogue.

Il est possible de créer un nouveau catalogue, de préférence sur un disque SSD (D) –

déconseillé sur un disque externe, même si cela paraît pratique – trop risqué en cas d’avarie

de celui-ci, avec un problème de lenteur via une connexion USB 2.

Par exemple :

D:\Documents\Catalogue Lightroom Formation 2021

Conseil : Eviter de le mettre à l’intérieur du dossier « MES PHOTOS »

Pour créer un dossier contenant un nouveau catalogue :

Fichier/Nouveau catalogue

Page 8: Formation LIGHTROOM

7 Jean-Claude Vergne

Réglages des préférences et des paramètres du catalogue

Page 9: Formation LIGHTROOM

8 Jean-Claude Vergne

Page 10: Formation LIGHTROOM

9 Jean-Claude Vergne

Page 11: Formation LIGHTROOM

10 Jean-Claude Vergne

Paramètres du catalogue :

Page 12: Formation LIGHTROOM

11 Jean-Claude Vergne

Comment retrouver l’emplacement de son catalogue ?

Tuto : La sauvegarde du catalogue (7 m)

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/10/lightroom-sauvegarde-01-importation/

Tuto : Tuto : Une méthode sûre pour sauvegarder vos photos 04m19s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Tuto : Une autre méthode de sauvegarde

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/10/lightroom-sauvegarde-06-strategie-globale/

Tuto : Comment importer, sauvegarder et exporter vos catalogues 03m35s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Edition/paramètres du catalogue /Général : Afficher – Ouvrir le dossier

Page 13: Formation LIGHTROOM

12 Jean-Claude Vergne

Cf : Paramètres du catalogue/Général

On peut ainsi visualiser l’emplacement du dossier et le nom du catalogue.

Personnalisation du catalogue : la plaque d’identité

La plaque d’identité peut être configurée

Facultatif, mais cela permet de s’assurer que le bon catalogue est ouvert !

Menu : Edition/Configurer la plaque d’identité.

Le catalogue

Les aperçus Les paramètres prédéfinis

La plaque

d’identité

Page 14: Formation LIGHTROOM

13 Jean-Claude Vergne

Où et quand effectuer une sauvegarde de son catalogue ?

Si possible, sur un autre disque dur que celui du catalogue utilisé, régulièrement à la

fermeture, en fonction du travail effectué.

Si on a l’impression que Lightroom travaille moins vite, il peut être judicieux d’optimiser

le catalogue (Menu Fichier/Optimiser le catalogue)

On peut alléger sensiblement le fichier ‘catalogue.lrcat’ en supprimant les historiques de

développement ; les paramètres de développement restent appliqués.

Module développement/Développement/Effacer l’historique

Comment changer de catalogue ?

Menu : Fichier/Ouvrir le catalogue

ou

Fichier/Ouvrir les catalogues récents

Penser à supprimer de temps

en temps les plus anciennes

sauvegardes.

Page 15: Formation LIGHTROOM

14 Jean-Claude Vergne

3 Module Bibliothèque

Présentation de l’interface

Les modules

Les panneaux latéraux (affichage – masquage – mode solo – affichage EXIF et IPTC des

métadonnées – désactiver « étalonnage de l’appareil photo » dans le module développement)

La barre d’outils (raccourci : T)

Elle est située en dessous de la fenêtre principale

Si la barre des menus a disparu : Ctrl + Alt + F pour la faire réapparaître.

Comment importer des photos

Procédure (à partir d’une clé USB – ou d’une carte SD – ou d’un appareil photo)

Tuto : Comment importer vos photos dans le catalogue Lightroom. 05m39s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Tuto : Comment insérer automatiquement votre marque déposée pendant l’importation

02m35s (Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Affichage des fonctions

Page 16: Formation LIGHTROOM

15 Jean-Claude Vergne

La fenêtre d’importation :

A : Panneau latéral gauche : source (origine des photos)

B : Panneau central : Sélection et choix du type d’importation

C : Panneau latéral droit : destination

A B C

Pour terminer

Détail de

l’onglet

‘destination’

Création du

sous-dossier

Page 17: Formation LIGHTROOM

16 Jean-Claude Vergne

Fichier/Importer des photos ou des vidéos ou bien clic sur « Importer » en bas du

panneau latéral gauche.

Une fenêtre d’importation s’affiche. (Si la fenêtre est réduite, la développer)

A

Dans le panneau latéral gauche :

Sélectionner la carte SD ou la clé USB insérée

Cocher : Inclure les sous-dossiers - Ejecter après l’importation

B

Dans le panneau central :

Choisir « Nouvelles photos »

Désélectionner éventuellement les photos que l’on ne veut pas importer.

Choisir : copier au format DNG (format DNG conseillé) ou copier (pour conserver le format

RAW d’origine)

C

Dans le panneau latéral droit :

Onglet « Gestion des fichiers » : Créer des aperçus Standard ou 1 :1, selon vos priorités.

Onglet « Appliquer pendant l’importation » :

Pour ajouter un Copyright à l’importation :

Métadonnées : Choisir « Nouveau » pour créer un copyright. (Inutile si votre appareil photo

peut générer un copyright à la prise de vue et si cette fonction est activée ; dans ce cas, le

copyright sera automatiquement importé)

Mots-clés (Prendre l’habitude de mettre au moins 1 mot-clé – on pourra affiner par la suite

une fois les photos importées)

Les mots-clés doivent être séparés par une virgule.

Onglet « Destination » : Choisir « Organiser dans un dossier » - Choisir le dossier dans

lequel on souhaite importer les photos – On peut directement créer un sous-dossier

spécifique aux photos importées (Cocher : Dans le sous-dossier – Ajouter un nom).

Cliquer sur « Importer » en bas à droite

Lorsque l’importation est terminée, Lightroom indique le nombre de fichiers RAW convertis

en DNG ; les JPEG et TIFF ne sont pas convertis mais ils sont bien importés eux aussi.

Ensuite, Lightroom repasse automatiquement dans le module « bibliothèque »

Lorsque l’importation est effectuée, la fenêtre d’importation se referme automatiquement

et l’on se retrouve à nouveau dans le module bibliothèque.

Désormais, dans le panneau latéral gauche, le nombre de photos importées apparaît dans

l’onglet « Catalogue – Importation précédente » et le dossier créé apparaît dans l’onglet

« Dossiers » (Penser à développer l’arborescence si ce n’est pas le cas)

Les vignettes des photos (négatifs) doivent être visibles en bas de l’écran (comme une

pellicule)

Attention !

A partir de maintenant, tout déplacement de fichier ou de dossier doit se faire à partir de

Lightroom, dans l’onglet « dossiers » du panneau latéral gauche, exactement comme vous

faites dans votre explorateur de fichiers (Finder).

Page 18: Formation LIGHTROOM

17 Jean-Claude Vergne

Gestion des fichiers à l’importation Créer des aperçus :

Option 1 :1

Affichage à l’écran plus rapide des opérations de développement, mais importation plus lente

et fichier catalogue plus lourd. Par défaut, choisir : Standard

Aperçu dynamique :

Utile si les fichiers des photos sont stockées sur un disque dur externe ; permet de

développer sans le disque dur, mais pas d’exporter ou imprimer.

Copier au format DNG :

Format universel, lu par tous les logiciels de traitement RAW, quelle que soit leur version, un

peu moins lourd que le RAW d’origine, sans perte de données lors de la conversion.

Photos déjà importées - doublons Si certaines photos ont déjà été importées, elles apparaissent en gris dans le panneau

central (option « Toutes les photos » et ne sont pas sélectionnées pour l’importation).

Cas particulier : photos faites sur smartphone

Très souvent, l’importation directe des photos faites sur smartphone pose problème

(lenteur, plantage…).

L’importation se fera en 2 temps :

1 : transfert des photos du smartphone sur le disque dur (sans utiliser Lightroom)

2 : importation des photos existantes sur le disque dur, comme décrit ci-dessous

Page 19: Formation LIGHTROOM

18 Jean-Claude Vergne

Comment importer des photos existantes sur le disque dur

Tuto : Comment importer des photos existantes sur votre disque dur 02m24s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Module « bibliothèque » - clic sur Importer

Dans la fenêtre d’importation qui s’ouvre :

A : Panneau latéral gauche : Sélectionner le dossier contenant les photos à importer -

Activer : Inclure les sous-dossiers

B : Panneau central : Sélectionner ou désélectionner éventuellement les photos concernées –

clic sur Ajouter

C : Panneau latéral droit : réduit, donc procédure plus simple

Clic sur Importer, en bas du panneau latéral droit

Autre procédure : dans l’explorateur de fichiers, sélectionner les photos à importer

dans Lightroom, les déposer avec la souris sur Lightroom (module bibliothèque activé) !

La fenêtre d’importation s’ouvre automatiquement.

Comment synchroniser un dossier

La synchronisation d’un dossier permet

d’analyser ce dossier ; une boîte de dialogue

indique le nombre d’images à ajouter si elles

manquent au catalogue ou d’aperçus à

supprimer si les photos ne sont plus à leur

emplacement.

Clic bouton droit sur un dossier/Synchroniser

le dossier

Points à vérifier

Page 20: Formation LIGHTROOM

19 Jean-Claude Vergne

Comment importer des photos d’un ordinateur de voyage vers un

ordinateur de bureau

Tuto : Comment importer, sauvegarder et exporter vos catalogues 02m24s

(Formation Lightroom Classic – S Ramelli/Importation)

La réponse à ceux qui utilisent un ordinateur portable de voyage, qui commencent à

retoucher leurs photos et qui veulent terminer le travail sur leur ordinateur principal.

Les étapes :

Sur le portable :

Importation des photos

Catalogage et développement des photos

Exportation sur disque externe ou clé USB (Fichier/Exporter en tant que catalogue)

Nommer le fichier

Sur l’ordinateur principal :

Importation des photos (Fichier/Importer à partir d’un autre catalogue)

Remarque : Les photos travaillées sur l’ordinateur de voyage puis simplement transférées sur

l’ordinateur de bureau et importées dans le catalogue, conserveront les métadonnées, à condition

que l’option « Ecrire automatiquement les modifications au format XMP dans les fichiers

annexes » soit activée dans le paramétrage du catalogue (métadonnées).

Page 21: Formation LIGHTROOM

20 Jean-Claude Vergne

Capture en mode connecté

Cette fonction est particulièrement intéressante pour du travail en studio. Elle permet de

visualiser la prise de vue en temps réel.

Menu Fichier/Capture en mode connecté

Cette fonction permet d’importer directement le

fichier à la prise de vue, dans le dossier ou sous-

dossier désigné ; la photo sera quand même

enregistrée sur la carte SD ou CF.

Les réglages de prise de vue peuvent se faire

directement dans la barre de commande ci-dessous.

Bouton de déclenchement,

utile si le boîtier est monté

sur trépied.

Page 22: Formation LIGHTROOM

21 Jean-Claude Vergne

Comment convertir un format CR2 ou NEF en DNG

Il est possible de convertir en .dng des photos .nef ou .cr2 déjà présentes sur le disque dur

et reconnues dans la bibliothèque.

Exemple d’une photo en .CR2 accompagnée du fichier .xmp

À partir du module Bibliothèque : onglet Bibliothèque/Convertir la photo au format DNG

Le fichier .xmp permet de sauvegarder des métadonnées (mots clés…) et le développement

(instantanés, réglages de développement …), mais il ne sauvegarde pas tout le travail (historique,

copie virtuelle, collections…)

Attention : Il faut que l’option « Ecrire automatiquement les modifications au format XMP dans

les fichiers annexes » soit activée dans le paramétrage du catalogue (métadonnées)

Tout sur les .xmp

Lightroom mais encore 114 - XMP or not XMP ? - YouTube

+

=

Page 23: Formation LIGHTROOM

22 Jean-Claude Vergne

Comment créer, déplacer, renommer, supprimer un dossier avec

Lightroom

Tuto : Comment déplacer correctement les dossiers contenant vos photos 03m06s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Ne déplacez pas, ne renommez pas, ne modifiez pas le contenu des dossiers hors Lightroom !

Rappel : auparavant, il est préférable d’afficher les dossiers ‘parents’

Clic bouton droit sur le dossier concerné.

Pour supprimer, déplacer : Clic bouton droit sur le dossier

Supprimer un dossier, surtout s’il est vide (clic droit : Supprimer)

(Info : Si l’on supprime un dossier contenant des photos, Lightroom ne reconnaîtra plus les

photos de ce dossier qui aura disparu du catalogue, mais elles seront conservées sur le

disque dur)

Déplacer un dossier (avec la souris, le sélectionner par clic gauche puis le faire glisser dans

un autre dossier parent)

Comment déplacer, renommer, supprimer une photo avec Lightroom

Pour renommer une photo : Menu

Bibliothèque/Renommer la photo…

Ou bien : onglet ‘métadonnées’ - affichage EXIF et

IPTC

Pour supprimer une photo sur le disque dur :

Clic bouton droit sur la photo : Retirer la photo/

Supprimer du disque

Pour supprimer une photo du catalogue, mais la

conserver sur le disque dur :

Clic bouton droit sur la photo : Retirer la photo/

Retirer de Lightroom

Page 24: Formation LIGHTROOM

23 Jean-Claude Vergne

Quelques raccourcis claviers :

B : Ajouter à la collection rapide par défaut

F : plein écran

Maj + F : Changer le mode d’affichage (menu masqué ou pas)

G : Passer en mode Grille de la bibliothèque

I : informations sur la photo

J : Afficher/masquer les informations sur les photos en mode grille dans la bibliothèque

(modifiables dans : Affichage/Option d’affichage)

L : fond fris foncé ou noir (modifiables dans : Préférences/Interface)

O : Afficher l’incrustation de masque sélectionnée

P : photo marquée comme retenue ou X : Définir comme rejetée

T : Afficher/masquer la barre d’outils (personnalisable)

X : modifier le recadrage (portrait – paysage)

Y : Aperçu Avant-Après –touche Maj pour se déplacer sur l’une des 2 sélections)

Tab : masquer/afficher les panneaux latéraux

Maj + Tab : masquer/afficher les panneaux latéraux + les panneaux haut et bas

Maj + S : Comparaison Avant/ Après

0, 1, 2, 3, 4 : Définir la note

6, 7, 8, 9 : Définir le libellé de couleur

Tous les raccourcis clavier sur :

Raccourcis clavier pour Lightroom Classic (adobe.com)

Page 25: Formation LIGHTROOM

24 Jean-Claude Vergne

Les métadonnées : Comment créer un Copyright

ou Onglet latéral : Métadonnées

Les paramètres prédéfinis (Copyright)

Pour créer un Copyright (© Alt 0169)

Le Copyright est stocké dans le dossier « Catalogue de Lightroom »,

dans Paramètres Lightroom/Metadata Presets

Le Copyright peut être

automatiquement ajouté dès l’importation.

Page 26: Formation LIGHTROOM

25 Jean-Claude Vergne

Les métadonnées : Les EXIF et IPTC

Les EXIF (Exchangeable Image File Format) contiennent les réglages de l’appareil.

Les IPTC (International Press Telecommunications Council) sont des informations ajoutées

par l’utilisateur (titre, légende, copyright…)

Ctrl + Entrée, pour revenir à la ligne.

Page 27: Formation LIGHTROOM

26 Jean-Claude Vergne

Comment retourner une photo

Onglet Photo

Plusieurs photos peuvent être

sélectionnées, en mode grille

de la bibliothèque.

Rotation antihoraire

Rotation horaire

Inversion horizontale

Inversion verticale

Ou bien, dans la barre d’outils

Comment visualiser ses photos

Pour avoir une plus grande surface d’affichage à l’écran :

Masquage/affichage des panneaux latéraux : touche TAB

Masquage/affichage de tous les panneaux : touches Shift + TAB

Pour assombrir le fond d’écran : touche L (gris clair, gris foncé, noir)

Pour afficher les informations (notes, libellé de couleurs …) sur les vignettes des photos

(mode grille) : touche J

Tuto : Toutes les manières de visualiser vos photos 03m40s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Pour choisir l’affichage :

Mode grille Mode loupe Mode comparaison Mode ensemble Mode personnes

Le mode « grille » permet de visualiser toutes les photos d’un dossier.

Le mode « loupe » permet de bien visualiser la photo sélectionnée.

Le mode « comparaison » permet de comparer 2 photos sélectionnées.

Le mode « ensemble » permet d’afficher plusieurs photos sélectionnées pour affiner un

choix.

Le mode personnes permet d’identifier par leur nom des personnes, grâce à la

reconnaissance des visages. Le nom apparaît alors dans les mots clés.

Page 28: Formation LIGHTROOM

27 Jean-Claude Vergne

Tuto : Une nouvelle manière de retrouver vos

photos grâce aux visages 03m53s

(Formation Lightroom CC – S

Ramelli/Importation)

Lorsqu’on active la reconnaissance des visages

pour la première fois, on doit choisir entre une

recherche de visage dans le catalogue entier

ou une recherche à la demande de l’utilisateur

(conseillée).

On peut faire glisser à la souris les personnes anonymes vers les personnes déjà nommées.

On peut confirmer la proposition de Lightroom en validant.

On peut ‘rejeter’ la photo

Comment afficher sur un second moniteur

Pour confirmer Pour rejeter

Pour nommer

(Faire glisser)

Pour afficher sur un second écran en mode grille,

loupe, comparaison, ensemble, portrait

Page 29: Formation LIGHTROOM

28 Jean-Claude Vergne

Comment trier rapidement les photos importées

Comment supprimer très rapidement du disque dur les photos « ratées »

Passer en mode grille

Activer le menu « Photo/Avance automatique » (barre de menus en haut de l’écran)

Se positionner sur la 1ère photo de la pellicule.

Cliquer sur « marquer comme retenue (P) » ou « définir comme rejetée (X)»

L’avance automatique permet de passer automatiquement à la photo suivante.

Procéder de la même façon pour toutes les photos.

Cliquer sur le menu « Photo/supprimer les photos rejetées »

Supprimer du disque (Attention : le fichier sera détruit, donc irrécupérable)

Sélectionner toutes les photos qui restent ; supprimer le marqueur pour retrouver un

marquage neutre.

Désactiver le menu Photo/Avance automatique (barre de menus en haut de l’écran)

Pour supprimer du catalogue, mais le

fichier restera sur le disque dur.

Page 30: Formation LIGHTROOM

29 Jean-Claude Vergne

Comment attribuer des mots-clés aux photos

Tuto : Mettre à jour vos mots clés sur vos photos 03m49s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Passer en mode grille. Sélectionner la photo. Dans le panneau latéral droit, cliquer sur

l’onglet « Mots-clés ». Taper les mots-clés souhaités ; chaque mot-clé sera séparé du

suivant par une virgule.

On peut attribuer un mot-clé à plusieurs photos à la fois en sélectionnant toutes les

photos concernées dans le mode d’affichage « grille »

Sur un ensemble de photos sélectionnées : certains mots-clés peuvent être suivis d’un

astérisque. Cela signifie que certaines des photos sélectionnées ne contiennent pas ce mot-

clé.

Astérisque

Si par exemple, on veut attribuer ces mots-clés à toutes les photos sélectionnées, il suffit

de supprimer l’astérisque.

Thésaurus de mots-clés :

Ils se présentent sous la forme d’un fichier au format .txt ; on en trouve sur le web en

lançant une recherche du style : thésaurus oiseaux

Une fois le thésaurus téléchargé sur le disque dur, on peut intégrer cette liste de mots-clés

dans Lightroom, avec la procédure :

Menu : métadonnées/importer des mots-clés.

Liste de mots-clés :

http://www.aube-nature.com/thesaurus-lightroom-nature-animaux.php Mammifères d’Europe - Oiseaux d’Europe - Libellules de France et de Suisse -Arbres et arbustes

d’Europe - Amphibiens et reptiles - Libellules et odonates - Papillons diurnes - Orchidées de France

Page 31: Formation LIGHTROOM

30 Jean-Claude Vergne

Comment attribuer des notes et des couleurs aux photos

S’assurer que les fonctions sont activées :

Cliquer sur le menu déroulant ; cocher tout le contenu de la fenêtre contextuelle.

Pour attribuer un marqueur Pour attribuer une note Pour attribuer une couleur

Proposition de notation (catalogue) : 0 étoile photo à traiter ou à supprimer

1 étoile * photo à retravailler

2 étoiles ** photo retravaillée, convenable

3 étoiles *** photo retravaillée, de qualité

4 étoiles **** photo retravaillée, de qualité, imprimée

5 étoiles ***** photo retravaillée, de qualité, imprimée, exposée

Proposition d’attribution de couleur (catalogue) :

Pour personnaliser les libellés de couleur :

Onglet Métadonnées/Ensemble des libellés de couleurs/Modifier

Proposition de marqueur :

Photo notée

Tuto : L’outil peinture permet de rajouter des mots clés et des méta-informations à vos

photos 02m35s (Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Outil « Peindre » (uniquement visible en affichage « grille »)

Une fois activé, il permet de « peindre » donc d’attribuer très rapidement un mot-clé, une

couleur, une note, un marqueur, une métadonnée… sur chaque photo sélectionnée.

Penser à désélectionner l’outil à la fin de son utilisation.

Pour ranger

les aperçus de

la pellicule.

Page 32: Formation LIGHTROOM

31 Jean-Claude Vergne

Comment filtrer les photos

Tuto : Comment trier et utiliser les filtres pour retrouver certaines photos rapidement

08m02s (Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Tuto : Comment retrouver vos photos 03m03s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

S’assurer auparavant que l’on applique la recherche au bon dossier, éventuellement, à

l’ensemble des photos du catalogue (panneau latéral gauche – onglet dossiers – sélection du

dossier concerné)

Filtre - méthode 1 : (en dessous du panneau central)

Fonctionne indifféremment en mode loupe ou mode grille dans les modules bibliothèque et

développement.

Activer la fonction

Dans cet exemple, on affichera les photos ayant une note égale ou supérieure à 2 étoiles et

possédant le libellé de couleur vert.

Après la recherche, penser à désactiver le filtre si besoin.

Filtre - méthode 2 : (au-dessus du panneau central)

Fonctionne uniquement en mode grille, dans le module bibliothèque.

Méthode très puissante, permettant de faire simultanément un tri au niveau

du texte (mots-clés), des attributs (note, couleur, marqueurs), des métadonnées (date,

boitier, objectif)

L’utilisation des filtres correspond à la création d’une collection dynamique temporaire.

Mémorisation du filtre de bibliothèque par dossier : par défaut, le filtre est réinitialisé

à chaque fois que l’on change de dossier ; Pour conserver le filtre en cours, fermer le

cadenas.

Pour ajouter une colonne donc un

filtre supplémentaire Pour modifier le filtre

Page 33: Formation LIGHTROOM

32 Jean-Claude Vergne

Recherche au niveau du texte :

Attention au choix du dossier sur lequel est appliqué le filtre.

Attention aux subtilités de sens :

Sur LR 6 et 2015 CC

Recherche Mots trouvés

Contient : eau eau, …eau… (ex : gâteau, Beaulieu)

Contient : eau, paysage eau, …eau… (ex : gâteau, Beaulieu) ou paysage

Contient les mots : eau eau

Contient les mots : eau, paysage eau ou paysage

Contient tout : eau, paysage eau et paysage

Sur LR Classic

Recherche Mots trouvés

Contient : eau eau, …eau… (ex : gâteau, Beaulieu)

Contient : eau, paysage eau, …eau… (ex : gâteau, Beaulieu) ou paysage

Contient les mots : eau eau

Contient les mots : eau, paysage eau et paysage

Contient tout : eau, paysage eau, …eau… (ex : gâteau, Beaulieu) et paysage(s)

La recherche peut

s’appliquer à tout champ,

comme ici, mais aussi à un

champ spécifique.

Page 34: Formation LIGHTROOM

33 Jean-Claude Vergne

Comment créer et utiliser les collections

Tuto : Les collections sont clé pour isoler vos meilleures photos 08m33s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Elles permettent de regrouper des photos selon les critères de son choix.

Ce sont des albums virtuels.

Remarque : Une même photo peut apparaître dans différentes collections ; le fichier RAW

n’est ni dupliqué ni déplacé sur le disque dur ; il s’agit d’un classement virtuel.

2 types de collections : les collections classiques et les collections dynamiques

Elles sont accessibles dans le module bibliothèque et dans le module développement.

Les collections classiques

On peut, comme dans cet exemple, concevoir des ensembles de collections.

Ensuite, on peut créer plusieurs collections appartenant à un ensemble de collections.

La collection créée peut être définie comme « collection cible » ; elle sera attribuée du

signe +

Pour créer ou supprimer un ensemble

de collections ou une collection.

Un ensemble de collections

Une collection

La collection cible

Le nombre de photos dans la collection

Page 35: Formation LIGHTROOM

34 Jean-Claude Vergne

Une collection peut être également supprimée à tout moment (les fichiers des photos ne

sont pas supprimés sur le disque dur)

Pour ajouter une photo à une collection, il suffit de prendre la photo et de la déposer sur le

nom de la collection.

En appuyant sur la touche B, la photo choisie sera directement placée dans la collection

cible ; on peut changer de collection cible à tout moment. (Clic droit sur le nom de la

collection)

En cliquant sur le disque, la photo est envoyée dans la collection cible ; en cliquant à

nouveau sur le disque, elle est effacée de la collection cible.

Libellés de couleurs On peut attribuer à une collection, un libellé de couleur et un nom à ce libellé au même titre

qu’à une image ou un dossier.

Pictogramme indiquant à quelle(s) collection(s) appartient

la photo.

(Clic bouton droit pour atteindre une de ces collections)

Module bibliothèque/Métadonnées/

Ensemble de libellés de couleurs/

Modifier

Page 36: Formation LIGHTROOM

35 Jean-Claude Vergne

Les collections dynamiques Elles ne sont pas figées ; elles évoluent au fil du temps ; toute nouvelle photo correspondant

aux critères définis sera automatiquement placée dans une collection dynamique.

Exemple de collection dynamique :

Je veux retrouver très rapidement toutes les photos de mésanges que j’ai faites.

Problématique : Ces photos sont dispersées dans de nombreux dossiers

Création d’un ensemble de collections : Oiseaux

A tout moment, un ensemble de collections ou une collection peuvent être renommés,

supprimés, déplacés.

Pour créer une nouvelle

collection dynamique.

Pour créer un ensemble

de collections.

Page 37: Formation LIGHTROOM

36 Jean-Claude Vergne

Exemple de collection dynamique permettant de regrouper les photos de « grues » en dng.

Exemple de collection dynamique permettant de regrouper les photos notées 4 étoiles

enregistrées en Tiff. (Fichiers de photos destinées à l’impression)

Exemple de collection dynamique permettant de regrouper les photos Noir et Blanc

Exemple de collection dynamique permettant de regrouper les photos faites entre 2015 et

2018, n’ayant pas encore de mots clés

Page 38: Formation LIGHTROOM

37 Jean-Claude Vergne

Exemple de collection dynamique permettant de regrouper des photos faites en pose longue.

Exemple de collection dynamique permettant de regrouper des photos présentées en concours.

Libellés de couleurs On peut attribuer à une collection (classique ou dynamique), un libellé de couleur et un nom à

ce libellé au même titre qu’à une image ou un dossier.

Module bibliothèque/Métadonnées/

Ensemble de libellés de couleurs/

Modifier

Page 39: Formation LIGHTROOM

38 Jean-Claude Vergne

Comment empiler des photos

Tuto : Regrouper vos photos HDR ou Panorama 04m50s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Importation)

Cette fonction utilisable dans le module bibliothèque comme dans le module développement,

permet de regrouper sous forme de « pile » plusieurs photos (HDR, panorama, shoot, mais

aussi photos exportées en jpeg, ou tif avec l’original en dng).

Avantage : gain de place dans la pellicule.

Sélectionner toutes les photos à empiler, puis, clic bouton droit sur l’une d’elles.

Les pictogrammes

Pour développer ou réduire toutes les

piles de la pellicule.

Pour empiler automatiquement des

photos prises dans un laps de temps

court, à définir (HDR, panorama,

rafale)

Pour associer dans une pile.

4 photos empilées ; clic pour développer la pile.

Mots-clés Coordonnées GPS

Photo recadrée

Réglages

Collection cible Photo marquée

Ordre dans la pile

Copie virtuelle

Note

Rotation Couleur

Collection

Page 40: Formation LIGHTROOM

39 Jean-Claude Vergne

Comment retrouver ses photos

Clic bouton droit sur un négatif ou sur l’aperçu d’une photo

o pour afficher dans l’explorateur de fichiers (Finder sur Mac)

o pour retrouver le dossier de la bibliothèque.

À tout moment, la photo d’une collection peut être retrouvée dans le dossier de la

bibliothèque et dans l’explorateur de fichiers. (Clic bouton droit sur la photo ou la vignette

de la pellicule)

À tout moment, une photo trouvée dans un dossier peut être située dans une collection

classique, si elle en fait partie. (Clic sur le pictogramme/Clic sur le nom de la collection

classique à atteindre)

Page 41: Formation LIGHTROOM

40 Jean-Claude Vergne

Avec LR CLASSIC, pour modifier

l’ordre des onglets : clic bouton

droit sur un onglet/Personnaliser

le panneau Développement.

4 Module Développement Avant de cliquer sur ce module, sélectionner (module bibliothèque) le dossier ou la

collection dans lequel on veut travailler, puis cliquer sur la photo concernée, dans la pellicule

en bas de l’écran.

Dans quel ordre travailler pour être efficace.

1 Développement global

1) Corrections de l’objectif Possibilité de

l’appliquer à l’importation

2) Transformation (regroupé avec « Corrections

de l’objectif » dans Lightroom 6)

3) Cadrage

4) Réglages de base

5) Courbe de tonalité

6) TSL

7) Effet

8) Détail

2 Développement local

9) Suppression des défauts

10) Filtre gradué, radial, pinceau

3 Epreuvage d’écran (avec création éventuelle d’une

copie d’épreuve)

4 Exportation

5 Photoshop :

Redimensionner l’image + Netteté

6 Impression

Développement global

Corrections de l’objectif

Tuto : Corriger les défauts optiques dus aux objectifs 07m33s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

C’est le premier travail à effectuer avant de développer sa photo (réglages de base, etc)

Ce travail peut être effectué à l’importation.

(Onglet ‘Appliquer pendant l’importation’)

Auparavant, créer un nouveau paramètre prédéfini (+)

Sélectionner ‘Corrections de l’objectif’ et ‘Version du processus’

Page 42: Formation LIGHTROOM

41 Jean-Claude Vergne

Si la correction automatique de l’aberration chromatique ne

donne pas satisfaction, ce travail peut être fait

manuellement.

Activer systématiquement ces fonctions.

Si l’objectif n’est pas reconnu, indiquer la

marque ; Lightroom doit alors l’identifier.

(Image grossie à 3 : 1)

L’aberration chromatique est souvent

présente à la périphérie de la photo, dans des

zones contrastées (contre-jour).

Utilisation de la pipette pour sélectionner

précisément les valeurs violettes et vertes

de la frange.

Interface Lightroom 6

Page 43: Formation LIGHTROOM

42 Jean-Claude Vergne

La transformation Pour corriger les déformations de l’image : ligne d’horizon, verticales fuyantes…

Le cadrage : Outil Recadrer et redresser Tuto : L’outil recadrage permet de donner la dimension de votre choix à votre photo 03m46s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

La touche X permet de faire pivoter de 90 ° le rectangle de recadrage.

Pour verrouiller (ou déverrouiller) le

ratio L / H

Pour sélectionner des rapports

prédéfinis : 4 x 3, 16 x 9, 1 x 1 …

Pour redresser manuellement

horizontalement ou verticalement.

Outil Upright avec repères : version

Lightroom CLASSIC uniquement

Pour positionner parfaitement 2

horizontales et 2 verticales

Réglages automatiques

Réglages manuels

Pour éliminer les bordures blanches

Possibilité d’utiliser également l’outil

« recadrage » pour avoir plus de

souplesse.

Pour redresser automatiquement

Pour éliminer les zones transparentes

Interface Lightroom 6

Page 44: Formation LIGHTROOM

43 Jean-Claude Vergne

Les réglages de base Tuto : Qu’est-ce que la balance des blancs ? 03m54s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Tuto : Comment les curseurs de base agissent sur l’histogramme 05m26s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Tuto : Comment la vibrance, clarté et saturation se règlent sur vos photos 02m28s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Pour réinitialiser un paramètre : double-clic sur le curseur

Pour déplacer un curseur avec précision : touche Maj + curseur

Page 45: Formation LIGHTROOM

44 Jean-Claude Vergne

Les profils d’entrée : (avec LR Classic seulement)

Profil Couleur Profil NB

Explorateur

de profil

Affichage en mode

liste, grand (e) ou liste

Page 46: Formation LIGHTROOM

45 Jean-Claude Vergne

La balance des blancs Panneau latéral droit, onglet : Réglages de base

Choisir parmi les propositions (plus nombreuses et plus précises si l’on travaille sur un

fichier RAW)

La tonalité

Auto : L’IA (Intelligence Artificielle) ayant fait de gros progrès depuis la version LR Classic,

cette fonction peut être utilisée pour aller plus vite ; cependant, il est judicieux d’ajuster

les réglages.

Contrôle du point blanc et du point noir : appuyer simultanément sur la touche « Alt »

et sur le curseur.

Réglage automatique du point blanc : touche Maj + double clic sur le curseur

Réglage automatique du point noir : touche Maj + double clic sur le curseur

Méthode Serge Ramelli : Réglages de base applicable si les ombres ne sont pas trop

bouchées et si les ISO ne sont pas trop élevés

Hautes lumières : - 100 : pour faire apparaître du détail

Ombres : + 100 : pour ‘déboucher’ les zones sombres

Blanc : faire le point blanc (touche Alt enfoncée)

Noir : faire le point noir (touche Alt enfoncée)

Exposition : ajuster légèrement le curseur

Cliquer sur une zone

neutre de l’image avec la

pipette.

Page 47: Formation LIGHTROOM

46 Jean-Claude Vergne

On peut activer ou survoler les 2 triangles symbolisant le blanc (brûlé) et le noir

(bouché) pour visualiser les zones éventuellement brûlées ou bouchées.

On peut visualiser les % de RVB en passant la souris sur un point précis de l’image.

La Présence

Texture :

Tuto : Texture

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=z-_RnCURSps&feature=emb_logo

(non disponible avec LR 6) (équivalent de ‘structure’ dans Nik collection)

La Texture de Lightroom permet d’ajouter de la netteté sans pour autant ajouter du bruit

dans les ombres comme le ferait la Netteté ni ajouter du contraste comme le ferait la

Clarté.

Clarté :

Tuto : Contraste, clarté, netteté

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=FehgBlZM3NQ&feature=emb_logo

Elle permet d’améliorer le piqué de l’image, elle modifiera la luminance et la saturation plus

que la texture.

Attention à l’excès de

clarté !

Un exemple de ce qu’il faut

éviter !

Travail direct par zone à étendre ou à

réduire sur l’histogramme

Page 48: Formation LIGHTROOM

47 Jean-Claude Vergne

Correction du voile :

Tuto : Correction du voile atmosphérique

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/06/lightroom-mais-encore-35-correction-du-voile/

(LR Classic - non disponible avec LR 6) Elle sert à éliminer ou accentuer le voile

atmosphérique, le brouillard, la brume…

Vibrance : Elle permet de saturer seulement les couleurs qui manquent de saturation.

Saturation : Elle permet de saturer toutes les couleurs, y compris celles qui sont déjà

suffisamment saturées.

Agir avec modération sur ces curseurs.

Pour réinitialiser un curseur : double-clic sur celui-ci

Il est plus judicieux d’utiliser ces outils en traitement local. (Filtre gradué, filtre radial,

pinceau de retouche)

Page 49: Formation LIGHTROOM

48 Jean-Claude Vergne

Courbe des tonalités Pour les nostalgiques de Photoshop

Tuto : Comment l’outil courbe peut affiner votre retouche 04m13s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Tuto : La courbe de tonalité (tuto ouiouiphoto) 06 m 16 s

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/09/lightroom-developpement-02-courbe-des-

tonalites/

TSL (Teinte-Saturation- Luminance) Tuto : Affiner vos couleurs avec Teinte Saturation et Luminance 05m28s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Teinte : Pour changer la couleur

Saturation : Pour changer la vivacité des couleurs

Luminance : Pour avoir une couleur plus foncée ou plus claire

Cette fonction permet d’affiner

éventuellement les réglages de

base ; son usage n’est pas

systématique ; elle rappelle les

habitudes prises avec Photoshop

Utilisation de

l’outil cible

des points

des curseurs

En sélectionnant l’outil « cible » puis en

cliquant directement sur la zone de la

photo à retravailler, on agit sur cette

zone en glissant la souris vers le haut ou

vers le bas (clic gauche maintenu

enfoncé)

Pour visualiser l’effet obtenu

(Avant-Après)

Pour passer en Noir et Blanc (LR 6)

Page 50: Formation LIGHTROOM

49 Jean-Claude Vergne

Effets Vignetage après recadrage

Commencer par un contour progressif à 0 pour bien visualiser l’effet.

Le curseur ‘hautes lumières’ permet de ne pas appliquer le vignetage sur les zones claires du

pourtour.

Grain

Pour faire apparaître ou accentuer le grain sur une photo.

Permet d’obtenir un effet de vignetage

Pour doser l’effet sur les hautes

lumières

Page 51: Formation LIGHTROOM

50 Jean-Claude Vergne

Color-Grading (virage partiel) Tuto : Le virage partiel permet de donner un look unique à vos photos - 4m30

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Tuto : Lightroom mais encore 109 - Color Grading - YouTube

Cette fonction puissante permet de rajouter une dominante de couleur au niveau des

ombres, des tons moyens, des hautes lumières et même globalement, grâce à des roues

chromatiques.

Très souvent, on choisit une teinte chaude pour les hautes lumières et une teinte

froide, pour les ombres ; mais, pour donner un aspect bleuté à l’eau d’une cascade ou de la

glace, on peut instiller uniquement une teinte bleutée dans les hautes lumières.

Pour modifier uniquement la teinte

Ctrl + clic

Balance : Equilibre l’effet des curseurs

entre les hautes lumières, les tons

moyens et les ombres. Les valeurs

supérieures à 0 augmentent l’effet des

hautes lumières, celles inférieures à 0

augmentent l’effet des ombres.

Pour modifier uniquement la saturation

Shift + clic

Fusion : Ajuste le degré de

chevauchement entre les ombres et

les hautes lumières.

Remarque : Définissez le curseur de

fusion sur 100 pour obtenir le même

effet que l’ancienne fonction ‘Virage

partiel’.

Pour ajuster la couleur d’ensemble à toute l’image.

Pour réinitialiser les réglages : Alt + clic

Pour visualiser ‘avant le réglage’ : clic long

Page 52: Formation LIGHTROOM

51 Jean-Claude Vergne

La fonction Color-Grading a remplacé le virage partiel de Lightroom 6 ; le principe reste le

même, mais on ne peut jouer que sur les Hautes lumières et les Ombres.

Détail : bruit et netteté Préambule : Cet outil n’est efficace que sur une photo qui est nette à la prise de vue !

Une photo floue restera floue !

Pour être efficace, travailler dans le bon ordre avec un affichage à 100 % !

Alt + curseurs de réglage pour visualiser en NB

2 Pour corriger le bruit de luminance

1 Pour corriger le bruit de couleur

3 Pour agir uniquement sur les zones

blanches (Touche Alt enfoncée +

déplacement du curseur)

4 Pour augmenter la netteté

Pour sélectionner une zone à l’échelle 1 : 1

Pour visionner Avant-Après

Pour attribuer une couleur aux zones

claires.

Pour attribuer une couleur aux zones

foncées.

Pour régler la balance entre les 2

zones.

Page 53: Formation LIGHTROOM

52 Jean-Claude Vergne

Les 3 étapes :

1 Réduction du bruit :

Couleur : par défaut, à 25

Luminance : par défaut, à 0. A partir de 20 à 25, les détails commencent à être lissés.

(La sensibilité mais aussi la qualité et le format du capteur de l’appareil sont à prendre en

compte)

Détail et Contraste : réglages subtils concernant les images à plus de 6400 ISO.

2 Masquage :

Permet d’appliquer la netteté uniquement sur les zones non masquées (touche Alt :zones

blanches)

3 Accentuation de la netteté :

Gain : valeur part défaut de 40 sur du Raw (avec le profil d’entrée Adobe Couleur) et de 0

pour les autres formats de fichiers. Le gain renforce la netteté sur toute l’image.

Rayon : valeur par défaut de 1. Le rayon spécifie l’épaisseur des détails d’une photo. Une

valeur de rayon plus petite fonctionne bien pour des photos avec beaucoup de petits détails

tels que des paysages. Une plus grande valeur de rayon fonctionne bien pour des photos

telles que des natures mortes ou des photos de personnes.

Détail : valeur par défaut de 25. Le détail précise l’importance des contours. Aux valeurs les

plus faibles, il retarde l’apparition de halos ; au-delà de 25, il agit comme un extracteur de

détails et de textures, au risque d’amplifier les halos et le bruit.

Pour améliorer la netteté d’une image : Méthode Serge Ramelli

Tuto : Améliorer la netteté et réduire le bruit (tuto Julien Pons) 21 m

Tuto : Régler la netteté et le bruit sur vos photos 06m47s

Tuto : Améliorer la netteté d’une photo macro (tuto Julien Pons) 13m25

1. Ajuster le curseur « clarté » (Onglet « Réglages de base/Présence)

2. Réduire le bruit de luminance : ex : 30

3. Ajuster le curseur de masquage (touche Alt enfoncée)

4. Régler le gain de netteté : 100 – 30 = 70

Conseils :

o Au-dessus de 25 en réduction du bruit de luminance, on commence à perdre dans les

détails

o Ne jamais pousser les curseurs au maximum.

o Pour les utilisateurs de Photoshop, il est plus judicieux d’effectuer une ‘netteté de

base’ (curseur Netteté – Gain réglé par défaut à 40), puis d’affiner la netteté de

l’image une fois la photo exportée à la définition et la résolution définitives, avec

Photoshop (Filtre/renforcement/accentuation…) ou le plugin de Nik Collection :

Sharpener.

o Si l’on décide de traiter le bruit avec le Plugin Dfine, le curseur du bruit de luminance

doit rester à 0.

Page 54: Formation LIGHTROOM

53 Jean-Claude Vergne

Développement local

Tuto : Comment supprimer les petites taches sur vos photos (tuto ouiouiphoto) 08m 06s

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/09/lightroom-developpement-10-suppression-defauts/

Suppression des défauts Pour enlever les taches de capteur, mais pas que !

Option « Dupliquer » : pour modifier la couleur et la structure

Option « Corriger » : pour garder la couleur et modifier la structure

Correction des yeux rouges Tuto : Correction des yeux rouges (tuto ouiouiphoto) 01m 58s

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/09/lightroom-developpement-11-correction-des-yeux-

rouges/

Utiliser « Corriger » le plus souvent.

Possibilité de peindre une zone

En dessous de l’image :

Pour visualiser les défauts à

corriger.

avant / après

Pour ajuster les réglages

Eloigner le curseur du centre de l’œil ou

cliquer pour utiliser la taille actuelle.

Page 55: Formation LIGHTROOM

54 Jean-Claude Vergne

Le pinceau de retouche (brosse) Tuto : L’outil brosse permet de modifier localement vos photos - 09m15s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Pour appliquer un ou plusieurs réglages

A et B : pour passer rapidement d’une taille de

pinceau à une autre ou pour effacer.

Réglage du débit et de la densité du pinceau.

Pour définir un nouveau pinceau.

Pour appliquer un réglage prédéfini

Réglage du débit et de la densité du pinceau.

Pour protéger les contours.

Activation du masque de gamme par couleur ou par

luminance.

moiré

Pour activer la visualisation

des épingles lorsque la souris

est sur l’image.

Pour afficher en rouge la zone sur laquelle

les réglages seront effectifs.

Page 56: Formation LIGHTROOM

55 Jean-Claude Vergne

Débit : dose l’effet.

Densité : agit comme un seuil à ne pas dépasser.

Masquage automatique : protège les contours de toute bavure accidentelle.

Afficher l’incrustation de masque sélectionnée : pour visualiser la zone peinte

Le survol de l’épingle avec la souris permet de

faire apparaître en rouge les zones peintes sur

lesquelles on veut appliquer les réglages.

Accès aux réglages prédéfinis

Possibilité d’ajouter un réglage

personnalisé dans la liste

Page 57: Formation LIGHTROOM

56 Jean-Claude Vergne

Le filtre gradué Tuto : Le filtre gradué est un outil puissant pour modifier vos ciels 05m43s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Touche Maj à la création : pour que le filtre soit parfaitement horizontal ou vertical.

On peut dupliquer un filtre gradué : clic bouton droit sur l’épingle. Utile pour « fermer »

une photo (Un filtre horizontal haut + un filtre horizontal bas).

Une fois créé, on peut déplacer, incliner, élargir, rétrécir (avec ou sans la touche Alt)

différemment le filtre gradué.

Lorsque le filtre gradué est en place, agir sur les

curseurs pour obtenir l’effet désiré.

Pour ajouter une couleur dans le filtre gradué.

Menu déroulant pour choisir des réglages prédéfinis.

Clic pour faire apparaître tous les curseurs ou seulement

le curseur concerné par l’effet sélectionné

Page 58: Formation LIGHTROOM

57 Jean-Claude Vergne

Pour effacer une zone du filtre gradué (sommets de montagnes, toits…)

Pour enregistrer les paramètres de réglage personnalisé comme nouveau paramètre

prédéfini :

Activer l’outil pinceau

Activer la fonction « effacer » Peindre les zones à

effacer du filtre gradué.

Choisir la taille, le contour progressif, le débit adaptés

au travail.

Activer ou pas le masquage automatique (permet de se

rapprocher du bord d’une zone sans risque de déborder.

Touche « Alt » enfoncée pour inverser l’effet du

pinceau.

Attribuer un nom au réglage

personnalisé.

Page 59: Formation LIGHTROOM

58 Jean-Claude Vergne

Le filtre radial

Tuto : Une autre manière de modifier localement vos photos 03m36s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Tuto : Filtre radial 5 m 53 (tuto ouiouiphoto)

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/09/lightroom-developpement-13-filtre-radial/

Il fonctionne exactement comme le filtre gradué ; il peut être déformé, incliné, dupliqué,

modifié avec le pinceau, pour ajouter ou enlever de zones.

Par défaut, la zone sélectionnée est à l’extérieur du filtre radial ; très souvent, on travaille

sur l’intérieur du filtre ; il faut donc l’inverser.

Pour sélectionner l’intérieur du filtre par défaut, il faut inverser avant de créer un

filtre radial.

Page 60: Formation LIGHTROOM

59 Jean-Claude Vergne

Le masque de gamme (avec Lightroom Classic) Tuto : le masque de gamme 09 m 40s (tuto ouiouiphoto)

https://www.youtube.com/watch?v=5s-zKl66CX8

Permet de supprimer très rapidement des zones sélectionnées par le filtre gradué, le filtre

radial ou le pinceau.

Efficace dès lors qu’on a un contraste de couleur ou de luminosité.

Tuto : le masque de gamme : harmoniser les tons de peau - 11 m 11 s (tuto ouiouiphoto)

https://www.youtube.com/watch?v=uqUP2P5iXJI&t=9s

Permet d’harmoniser des tons et de supprimer des dominantes de couleur

Sélection par couleur

Maj + sélection pipette : pour ajouter une nouvelle zone de masque

Alt + sélection pipette : pour supprimer une zone de masque

Sélection par luminance

Pour ajuster le réglage (tolérance)

Pour visualiser la zone sélectionnée

Pour amplifier ou atténuer l’effet

Pour choisir l’amplitude et la zone de luminance

Pour choisir une tonalité sur la photo

Page 61: Formation LIGHTROOM

60 Jean-Claude Vergne

Quelques techniques particulières

Création d’un panorama Tuto : Nous allons mettre tout notre savoir en pratique pour faire un panorama des

pyramides mexicaines 11m53s (Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Sélectionner les photos concernées (Astuce : réunir auparavant ces photos dans une pile)

Clic droit – Fusion des photos/panorama

Remarque : Le panorama généré à partir de fichiers RAW est aussi un fichier RAW.

Choix de la création.

Sphérique ou cylindrique : très

ressemblantes

Perspective : souvent inadaptée

Pour générer le panorama.

Pour éliminer les zones blanches ; le

recadrage peut se faire

ultérieurement avec l’outil habituel

« cadre ».

Pour éliminer les zones blanches en

étirant les bords

Page 62: Formation LIGHTROOM

61 Jean-Claude Vergne

Création d’un HDR Tuto : La nouvelle option HDR dans Lightroom permet de combiner plusieurs expositions

08m38s (Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

À la prise de vue :

Réglage du boîtier activer le bracketing

Sélectionner les photos concernées (Astuce : réunir auparavant ces photos dans une pile)

Clic droit – Fusion des photos/HDR

Si les photos n’ont pas été prises sur

pied ; il est conseillé de cocher dans

tous les cas.

Lightroom effectue les réglages de

base ; on peut les réajuster ensuite à

sa convenance lorsque le HDR est

généré.

Pour corriger (ou pas) les

« décalages » détectés à chaque prise

de vue (Mouvement de l’eau, de

feuillages, de passants…)

Zone ou éléments affectés par la correction des décalages.

Dans ce cas, un écart de 1 IL sera

appliqué entre la prise de vue en

exposition Standard et les sous et

surexposition.

On peut même décaler l’’exposition

standard par correction d’exposition.

Cf manuel de votre appareil

Page 63: Formation LIGHTROOM

62 Jean-Claude Vergne

Le Noir et Blanc Étape 1

Cadrage, réduction du bruit, réglages de base

Étape 2

Explorateur de profil : pour un éventuel profil NB

Pour passer au noir et blanc, clic sur NB dans l’onglet

‘Réglages de base/Traitement/NB’ (avec LR CLASSIC,

l’onglet ‘TSL/Couleur/NB’ devient simplement ‘NB’)

Passer en mode ‘avant – après ‘ pour visualiser les couleurs sur lesquelles on veut agir

avec l’outil cible.

Activation de la fonction NB

Déplacer les curseurs pour

agir sur le mélange noir et

blanc.

Utilisation de l’outil « cible » pour travailler une zone précise.

Page 64: Formation LIGHTROOM

63 Jean-Claude Vergne

Étape 3

Traitement global :

Il sera souvent nécessaire de pousser les curseurs des réglages de base, en particulier

contraste, clarté, blancs, noirs, de façon à obtenir une photo avec de vrais noirs et blancs.

On peut contrôler la qualité des noirs et des blancs en survolant une zone avec la souris

et en regardant les infos de l’histogramme

Étape 4

Travailler de préférence par zone, avec les outils « pinceau de retouche » ou « filtre

radial » en jouant par exemple sur les curseurs « netteté » et « clarté » pour renforcer ou

atténuer ces effets.

Le Plugin Silver Efex permet de choisir un développement parmi de nombreux presets.

(clic bouton droit/Modifier dans…)

Le Noir et Blanc sélectif Tuto : Un noir et blanc partiel est un effet classique réalisable dans Lightroom – 5 m 03 s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Peindre grossièrement à la brosse les zones à mettre en NB. Débit : 100 – Densité : 100 -

contour progressif : 0

Affiner les contours de la zone à garder en couleur en prenant une brosse plus petite et en

activant ‘masquage automatique’

Dé-saturer la zone peinte en poussant le curseur ‘Saturation’ à -100.

Densité du noir

Page 65: Formation LIGHTROOM

64 Jean-Claude Vergne

Outil Cible

Tuto : Outil cible 06 m 11s (tuto ouiouiphoto)

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/01/lightroom-mais-encore-15-les-cibles/

Pour un Noir et Blanc : activer le mode Avant : Après

Travailler sur l’image couleur avec l’outil cible pour obtenir et visualiser

simultanément les effets sur l’image Noir et Blanc.

Comment visualiser le travail effectué sur une photo : synthèse

La fenêtre de navigation

_________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________

Utilisable dans les onglets :

Courbe de tonalité

Teinte, Saturation, Luminance

Clic sur l’outil pour l’activer

Clic sur l’image dans la zone choisie

Bouton gauche appuyé, glisser la souris

vers le haut ou vers le bas

Avant-Après (4 façons différentes)

Affichage d’une photo référence Mode loupe

Pour modifier l’échelle de visualisation

Sur les onglets de développement : Avant-Après

(Excepté l’onglet « Réglages de base »)

Le survol à la souris d’un paramètre prédéfini est

visualisé dans cette fenêtre.

Curseur de zoom dans la barre des tâches

Page 66: Formation LIGHTROOM

65 Jean-Claude Vergne

Avant-Après : raccourci clavier : Maj + S

_________________________________________________________________________

Affichage plein écran : raccourci clavier : Maj + tab

Pour modifier la luminosité de l’environnement : raccourci clavier : L

Affichage total en plein écran : raccourci clavier : F

On peut alors passer d’une photo à la suivante avec les touches « flèches de direction »

_________________________________________________________________________

On peut consulter l’historique du travail effectué ; il se lit de bas en haut ! Le survol de

chaque étape avec la souris permet de visualiser l’effet produit dans l’aperçu situé au-

dessus.

Les modifications apportées et les nouvelles valeurs sont indiquées : ex : exposition : + 33

L’historique est conservé après la fermeture de Lightroom ; on n’a pas à se préoccuper

d’effectuer un enregistrement de celui-ci ! On peut continuer à travailler la photo dès la

réouverture de Lightroom !

Il permet de créer un instantané à partir d’une étape choisie.

Il peut être effacé au-dessus d’une étape choisie.

Clic bouton droit sur l’arrière-plan pour choisir la

couleur d’arrière-plan

Réglage et variation

Page 67: Formation LIGHTROOM

66 Jean-Claude Vergne

Flux de production

Réglage Réinitialiser

Réglage précédent

Copier /coller des paramètres Pour appliquer les paramètres de développement d’une photo à une ou plusieurs photos :

Sur la photo travaillée, dans la pellicule :

Clic bouton droit sur la photo de la pellicule/Paramètres de développement/Copier les

paramètres

Sélectionner les paramètres choisis (Version de processus toujours coché)

Clic sur Copier

Sur la photo à travailler, dans la pellicule

Clic bouton droit/Paramètres de développement/Coller les paramètres

Synchronisation Corriger l’image source puis, dans le film fixe, sélectionner celle-ci avec les photos de

destination. Ensuite, cliquer sur le bouton « synchroniser » ; la boîte de dialogue ci-dessus

s’ouvre.

Synchronisation automatique On peut travailler encore plus rapidement avec la synchronisation automatique puisque les

corrections sont appliquées en temps réel, de l’image source aux autres images.

Pour l’activer :

Copie virtuelle Clic bouton droit/ Créer une copie virtuelle

La copie virtuelle est regroupée dans une pile avec le fichier copié.

Permet de travailler différemment une photo en conservant le

développement appliqué à la photo d’origine.

Après avoir travaillé une photo et être

passé à la suivante, pour appliquer les

réglages de la dernière photo

travaillée à la nouvelle.

Toujours coché

Permet de réinitialiser tous les

paramètres de développement.

Page 68: Formation LIGHTROOM

67 Jean-Claude Vergne

Créer un instantané Onglet « Instantané » Permet de retrouver en

un clic différentes étapes du développement et

d’y revenir.

Appliquer les paramètres prédéfinis de développement

Pour créer ou supprimer un

paramètre prédéfini.

Ensembles de paramètres

prédéfinis.

Paramètre prédéfini.

Cliquer dessus pour l’appliquer à

la photo sélectionnée

Visionnage de l’application du

paramètre prédéfini par survol

de la souris.

Page 69: Formation LIGHTROOM

68 Jean-Claude Vergne

Pour aller plus loin avec Photoshop ou (et) le plugin Nik Collection

Avec Photoshop

Tuto : Travailler dans Photoshop depuis Lightroom est facile et pratique - 09m02s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Modifier dans Adobe Photoshop CC

Modifier dans/Modifier dans Adobe Photoshop CC

Attention : à partir d’un fichier JPG ou TIFF, 3 possibilités

À partir d’un fichier RAW ou DNG, seule la première possibilité est active

Ouvrir en tant qu’objet dynamique dans Photoshop…

Modifier dans/Ouvrir en tant qu’objet dynamique dans Photoshop…

Ce choix est intéressant

- si l’on travaille à partir d’un Raw (DNG ou autre format)

Il permet de revenir sur les réglages effectués avec Lightroom, par l’intermédiaire de

Caméra Raw.

- si l’on utilise « Filtres/Nik Collection »

Option conseillée

Page 70: Formation LIGHTROOM

69 Jean-Claude Vergne

Ouvrir en tant que calques dans Photoshop…

Modifier dans/Ouvrir en tant que calques dans Photoshop…

Il est possible d’ouvrir plusieurs images dans un fichier sous Photoshop, sous forme de

calques.

Ex : changer un ciel, composer une photo avec plusieurs photos…

Sélectionner les 2 photos (elles devront être dans le même dossier, sinon l’astuce consiste à

les mettre dans une collection cible créée pour le besoin.

Effectuer le travail prévu sous Photoshop, enregistrer, fermer Photoshop.

Un nouveau fichier prenant en compte le travail sous Photoshop a été généré dans

Lightroom.

Avec Nik Collection Tuto : Nik Collection généralités 9 m 02

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/02/lightroom-plugin-07-nik-collection-generalites/

Télécharger puis installer Nik collection

https://www.google.com/intl/fr/nikcollection/

S’assurer que les plugins sont bien associés et stockés dans le catalogue.

Si ce n’est pas le cas :

Menu Edition/Préférences/Paramètres

prédéfinis/décocher Stocker les paramètres

prédéfinis avec ce catalogue.

Pour Lightroom 6 : Clic sur Afficher le dossier des

paramètres prédéfinis…

Pour Lightroom Classic : Clic sur Afficher tous les

autres paramètres prédéfinis de Lightroom…

Aller dans : Paramètres Lightroom/External

EditorPresets

Sélectionner puis copier les fichiers ci-contre

Menu Edition/Préférences/Paramètres prédéfinis/cocher Stocker les paramètres

prédéfinis avec ce catalogue.

Clic bouton droit

Modifier dans…

Ouvrir en tant que calques dans Photoshop

Page 71: Formation LIGHTROOM

70 Jean-Claude Vergne

Pour Lightroom 6 : Clic sur Afficher le dossier des paramètres prédéfinis…

Pour Lightroom Classic : Clic sur Afficher tous les autres paramètres prédéfinis de

Lightroom…

Aller dans : Dossier catalogue/paramètres Lightroom/External EditorPresets

Coller les fichiers copiés.

Désormais, les plugins sont accessibles à partir de « Modifier dans… »

Le travail effectué et enregistré avec le Plugin est irréversible ; pour modifier, il est

nécessaire de recommencer toute la procédure.

Pour pouvoir revenir sur les réglages :

Modifier dans/Ouvrir en tant qu’objet dynamique dans Photoshop…

Dans Photoshop : onglet Filtre/Nik Collection/Silver Efex (par exemple)

Choisir le plugin

Attention

Le travail enregistré dans le

plugin n’est pas réversible,

contrairement à Lightroom !

Page 72: Formation LIGHTROOM

71 Jean-Claude Vergne

L’épreuvage d’écran

Tuto : L’épreuvage d’écran 09 m 13s (tuto ouiouiphoto)

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/11/lightroom-mais-encore-08-epreuvage-decran/

Cette fonction permet de simuler le rendu d’un support papier à l’écran, dans le but de

détecter et de corriger les couleurs hors gamme en vue de l’impression.

Important : L’écran doit être de très bonne qualité et correctement étalonné.

Permet de visualiser les couleurs qui ne sont pas

correctement rendues par l’écran.

Choix de l’imprimante et du type de papier utilisé.

Permet d’afficher les couleurs qui ne seront pas

correctement rendues par l’imprimante.

Choisir le mode le plus approprié pour remplacer

les couleurs non imprimables par des couleurs

imprimables.

Couleurs non rendues

par l’imprimante et le

papier choisi.

Couleurs non rendues

par l’écran.

Page 73: Formation LIGHTROOM

72 Jean-Claude Vergne

Si on retouche les réglages de la photo en gardant la fonction « épreuvage d’écran » activée

pour avoir la zone des couleurs non rendues la plus réduite possible, Lightroom propose la

création d’une copie d’épreuve qui permet de conserver le fichier sur lequel on travaille.

Annexe :

Le mode perception garde la fidélité des couleurs imprimables.

Le mode relatif garde la fidélité des dégradés de couleurs.

Les copies d’épreuve d’écran peuvent être filtrées dans une collection dynamique avec le

critère : « est une épreuve ».

Page 74: Formation LIGHTROOM

73 Jean-Claude Vergne

L’exportation du travail réalisé sur une photo

Tuto : Comment exporter vos photos depuis Lightroom pour le web et pour l’impression

13m29s (Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Tuto : Exporter ses images (tuto Julien Pons) 26 m

Tuto : Rajouter un filigrane à vos photos pendant l’exportation 04m14s

(Formation Lightroom CC – S Ramelli/Développement)

Préambule : Tout le travail réalisé sur une photo dans le module développement et

enregistré dans l’historique est purement virtuel !

L’exportation va permettre de générer un nouveau fichier (jpeg, tif …) qui prend en

compte le travail virtuel effectué ; ce fichier va apparaître sur le disque dur de

l’ordinateur et dans le catalogue de Lightroom, si on le souhaite. C’est l’équivalent de

« Enregistrer sous… »

Pour exporter : clic bouton droit sur l’image puis clic

sur « Exporter » (2 fois)

La boîte de dialogue permettant de définir les

paramètres d’exportation s’affiche.

Page 75: Formation LIGHTROOM

74 Jean-Claude Vergne

Création d’un profil d’exportation Même si cela prend un peu de temps, il est nécessaire de créer différents profils

d’exportation que l’on regroupera dans différents dossiers : (exemples de dossiers : Export

pour INTERNET – export pour ECRAN - Export pour IMPRESSION)

La photo exportée peut être créée dans le même dossier que la photo d’origine ou dans un

dossier spécifique.

Pour renommer, modifier, afficher un profil d’exportation

Clic bouton droit

Clic bouton droit pour prendre en

compte une modification des

paramètres d’exportation

Clic bouton droit pour exporter le

profil ou importer un profil

préparé par une autre personne.

Exporter vers… (Disque dur)

1 Emplacement d’exportation (dans un

dossier spécifique ou dans le dossier

d’origine)

2 Dénomination du fichier.

3 Paramètres de fichier : JPEG, TIF …

sRVB, AdobeRVB… limiter la taille du

fichier

4 Dimensionnement de l’image (ce

travail peut être effectué sous

Photoshop juste après l’exportation)

5 Netteté : pas de prévisualisation :

dans l’idéal, la netteté sera travaillée

sous Photoshop, juste après

l’exportation

6 Métadonnées (Copyright ; infos sur

les paramètres de prise de vue…)

7 Application d’un filigrane

8 Post-traitement : Ouvrir dans

l’explorateur ou dans Photoshop

(permet de terminer le travail :

dimension de l’image – netteté)

Clic bouton droit pour situer

l’emplacement du profil sur le

disque dur.

Clic bouton droit sur un profil

d’exportation pour le renommer.

Page 76: Formation LIGHTROOM

75 Jean-Claude Vergne

Lorsque les différents profils d’exportation sont créés, on peut alors exporter très

rapidement une photo.

Pour exporter un lot de photos avec le même profil, il suffit de sélectionner le lot et

d’appliquer la procédure.

Les principaux choix - Le format : TIFF ou JPEG

- Exportation dans le dossier d’origine ou dans un dossier spécifique

- Finalisation de la netteté dans Photoshop ou non

- Ajout d’une bordure (Mogrify), d’un filigrane ou non

L’exportation d’une photo avec différents profils Il est possible d’exporter la même photo (ou une sélection de photos) avec différents

profils, en un seul clic.

Clic droit sur la photo, clic sur

Exporter

Clic sur le profil d’exportation

choisi.

Dans cet exemple, la photo d’origine

sera exportée 3 fois en un seul clic,

sous des formats différents

Page 77: Formation LIGHTROOM

76 Jean-Claude Vergne

Exemples de profils d’exportation Création de 3 groupes d’exportation :

Export pour écran ou Internet- Export pour impression

Profils pour INTERNET Facebook

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine (ou dossier spécifique)

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : {Nom de fichier}-{Créateur}-Facebook

JPEG 72 ppp – bord large : 720 ou 960 ou 2048 – espace sRVB – limiter la taille à 500

K

Netteté pour écran : Standard ou Elevée

Inclure : Toutes les métadonnées ou pas

Application d’un filigrane ou pas

Ouvrir dans l’explorateur

JPEG 1920 pix 3 Mo (sans Photoshop) (pour présentation concours)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : {Nom de fichier} IP concours

JPEG 300 ppp – bord large : 1920 – espace sRVB – limiter la taille à 3000 K

Netteté pour écran : Elevée

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Post-traitement : Ne rien faire (ou afficher dans l’explorateur)

Clic sur « Ajouter »

JPEG 1920 pix 3 Mo PS (vers Photoshop) (pour présentation concours)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : {Nom de fichier} IP concours

JPEG 300 ppp – bord large : 1920 – espace sRVB – limiter la taille à 3000 K

Ne pas cocher ‘Netteté pour…’

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Post-traitement : ouvrir dans Photoshop

Clic sur « Ajouter »

Clic sur « Ajouter »

Pour valider et enregistrer le

profil.

Page 78: Formation LIGHTROOM

77 Jean-Claude Vergne

JPEG 1024 pix (sans Photoshop) (pour galerie club)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine (ou dossier spécifique)

Ajouter à ce catalogue (ou non)

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : {Nom de fichier} -{Créateur}-Galerie adhérents

JPEG 72 ppp – bord large : 1024 – espace sRVB

Netteté pour écran : Elevée

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Post-traitement : Ne rien faire (ou afficher dans l’explorateur)

Clic sur « Ajouter »

JPEG 1024 pix (vers Photoshop) (pour galerie club)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : {Nom de fichier} - }-{Créateur}-Galerie adhérents

JPEG 72 ppp – bord large : 1024 – espace sRVB

Ne pas cocher ‘Netteté pour…’

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Post-traitement : Ouvrir dans Adobe Photoshop

Clic sur « Ajouter »

Google photos 2 Mo (pour Google Photo)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : Google Photos - {Nom de fichier}-{Créateur} - Google Photos

JPEG 72 ppp – largeur et hauteur : 1920 x 1080 – espace sRVB – limiter la taille à

2000 K

Netteté pour écran : Standard ou Elevée

Inclure : Toutes les métadonnées

Application d’un filigrane ou pas

Ouvrir dans l’explorateur (ou ne rien faire)

Clic sur « Ajouter »

Google photos 2 Mo (vers Photoshop) (pour Google Photo)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : {Nom de fichierGoogle photos

JPEG 72 ppp – largeur et hauteur : 1920 x 1080 – espace sRVB – limiter la taille à

2000 K

Ne pas cocher ‘Netteté pour…’

Inclure : Toutes les métadonnées

Application d’un filigrane ou pas

Ouvrir dans Photoshop

Clic sur « Ajouter »

Page 79: Formation LIGHTROOM

78 Jean-Claude Vergne

JPEG 1920 pix temporaire (pour un transfert vers clé USB, envoi Internet…)

Exporter vers : Dossier spécifique

Ne pas cocher : Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

Dénomination : {Nom de fichier}-{Créateur}

JPEG 72 ppp – Bord large 1920 pixels – espace sRVB – limiter la taille à 3000 K

Netteté pour écran : Standard ou Elevée

Inclure : Copyright uniquement

Ouvrir dans l’explorateur

Clic sur « Ajouter »

Profils pour ECRAN Full HD 1920 x 1080

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

ou

Dossier spécifique (pour transfert sur clé USB ou disque dur externe)

Dénomination : {Nom de fichier}-{Créateur}

JPEG 72 ppp – largeur et hauteur : 1920 x 1080 – espace sRVB – qualité 100

Netteté pour écran : Standard ou Elevée

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Ouvrir dans l’explorateur

Clic sur « Ajouter »

4K UHD

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

ou

Dossier spécifique (pour transfert sur clé USB ou disque dur externe)

Dénomination : {Nom de fichier}-{Créateur}

JPEG 72 ppp – largeur et hauteur : 3840 x 2160 – espace sRVB – qualité 100

Netteté pour écran : Standard ou Elevée

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Ouvrir dans l’explorateur

Clic sur « Ajouter »

Page 80: Formation LIGHTROOM

79 Jean-Claude Vergne

Profils pour IMPRESSION TIF 300 ppp (sans Photoshop)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

ou

Dossier spécifique (pour transfert sur clé USB ou disque dur externe)

Dénomination : {Nom de fichier}-{Créateur}

TIFF – Sans compression - Adobe RVB – 16 bits

Ne pas redimensionner – Résolution 300 ppp

Netteté pour Papier brillant ou mat – Gain standard ou élevé

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Ouvrir dans l’explorateur

Clic sur « Ajouter »

TIF 300 ppp Photoshop (vers Photoshop) (sans dimensions prédéfinies)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

ou

Dossier spécifique (pour transfert sur clé USB ou disque dur externe)

Dénomination : {Nom de fichier}-{Créateur}

TIFF – Sans compression - Adobe RVB – 16 bits

Ne pas redimensionner – Résolution 300 ppp

Ne pas cocher ‘Netteté pour…’

Inclure : Toutes les métadonnées (ou pas)

Ouvrir dans Photoshop

Clic sur « Ajouter »

TIF 300 ppp Photoshop – 27,4 cm x 19,4 cm (A4)

Exporter vers : Dossier de la photo d’origine

Ajouter à ce catalogue

Ajouter à la pile : Sous l’original

ou

Dossier spécifique (pour transfert sur clé USB ou disque dur externe)

Dénomination : {Nom de fichier}-{Créateur}

TIFF – Sans compression - Adobe RVB – 16 bits

Redimensionner – Dimensions - Cocher ‘Ne pas agrandir’

L : 27,400 H : 19,400 cm - Résolution 300 ppp

Ne pas cocher ‘Netteté pour…’

Inclure : Toutes les métadonnées

Ouvrir dans Photoshop

Clic sur « Ajouter »

Les profils d’exportation sont rangés dans le dossier ‘Catalogue Lightroom/Paramètres

Lightroom/Export Presets’ ; ils peuvent être ajoutés directement à cet emplacement.

Page 81: Formation LIGHTROOM

80 Jean-Claude Vergne

Filigrane

Les filigranes sont rangés dans le dossier ‘Catalogue Lightroom/Paramètres

Lightroom/Watermarks’. Ils peuvent être ajoutés ou supprimés directement à cet

emplacement.

Un filigrane peut être inséré sur une photo, dans un profil d’exportation ou dans les

paramètres d’impression (module impression)

Pour créer ou modifier un filigrane :

Menu : Edition/Modifier les filigranes

Une boîte de dialogue s’ouvre.

Finaliser la netteté sous Photoshop Grâce au profil d’exportation, la photo exportée s’ouvre automatiquement dans Photoshop

Travailler toujours à l’échelle 1 :1 (aperçu 100 %)

Pour impression (300 ppp)

1. Dimensionner l’image à la bonne taille d’impression (Menu Image/taille de l’image)

2. Appliquer la netteté (Menu Filtre/Renforcement/Accentuation ou Netteté optimisée

– à titre indicatif : gain : 120 - rayon : 1 + gain : 20 - rayon : 50

3. Enregistrer le fichier puis fermer.

Pour Internet (72 ppp)

1. La photo est déjà dimensionnée avec le profil d’’exportation

2. Appliquer la netteté (Menu Filtre/Renforcement/Accentuation ou Netteté optimisée

- à titre indicatif : gain : 80 à 90 - rayon : 0,3 à 0,6

3. Enregistrer le fichier puis fermer.

Type de filigrane : texte ou

image (logo …)

Le format PNG permet de

conserver la transparence.

Paramètres de texte, d’ombre

Taille et positionnement du

filigrane dans l’image.

Enregistrement du modèle.

Zone du texte à taper.

Page 82: Formation LIGHTROOM

81 Jean-Claude Vergne

5 Module Cartes Une autre façon de classer et retrouver ses photos !

Tutos OuiOui Photo

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/03/lightroom-geolocalisation-01-sans-gps/

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/03/lightroom-geolocalisation-02-avec-un-

smartphone/

Le pictogramme de géolocalisation permet d’accéder directement au module « cartes ».

La carte peut être affichée en différents modes :

Hybride, Plan, Satellite, Terrain, à la manière de Google Maps

Pour positionner une (ou plusieurs) photo(s) sur la carte

Clic droit sur la géolocalisation trouvée sur la carte/Ajouter les coordonnées GPS aux photos

sélectionnées.

ou

Clic droit sur un lieu précis /Ajouter les coordonnées GPS aux photos sélectionnées.

ou

Sélectionner la (les) photo(s) – Positionner avec la souris sur la carte par glisser/poser.

La balise peut être réajustée par déplacement.

Avec un smartphone

Les photos faites avec un smartphone sont géolocalisées, si la fonction GPS est activée. On pourra

les visionner sur la carte, dès l’importation terminée.

Il suffit de penser à faire une photo avec son smartphone (peu importe la qualité, elle sert

uniquement de référence pour la géolocalisation). Ensuite, on y associera les photos faites avec son

boîtier.

Taper le nom de la localité recherchée

Métadonnées ajoutées, pouvant

être utilisées dans les filtres,

les collections dynamiques.

Pour accéder à

Google Maps et ses

fonctions telles que

Street View

Page 83: Formation LIGHTROOM

82 Jean-Claude Vergne

Avec un GPS intégré à l’appareil photo

Il suffit d’activer la fonction sur le boîtier ; la photo sera automatiquement géolocalisée à

l’importation. Attention, la fonction GPS activée est « gourmande » en énergie.

Avec la trace enregistrée par un GPS ou un smartphone

Important :

Le smartphone devra avoir la fonction GPS activée.

L’appareil photo devra être parfaitement à l’heure !

Une application permettant d’enregistrer le parcours sera utilisée. (Mon parcours, Twonav,

Openrunner, Visorando, Iphigénie…) La trace est un fichier au format gpx.

Attention à ce que le boitier soit parfaitement réglé au niveau de l’heure.

L’astuce consiste à associer l’heure de prise de vue avec la même heure de l’un des points

d’enregistrement de la trace au format « gpx ».

La fonction Wifi ou bluetooth de certains boîtiers permet d’activer la géolocalisation à partir

d’un smartphone ayant lui-même les fonctions Wifi (ou bluetooth) et GPS activées.

Clic sur ‘Charger le relevé

d’itinéraire’…

Sélectionner les photos puis

Clic sur ‘Balisage automatique

de 79 photos sélectionnées’

Pour masquer la trace du

circuit.

Page 84: Formation LIGHTROOM

83 Jean-Claude Vergne

Remarque : La géolocalisation peut être conservée ou supprimée sur les photos exportées.

(Profil d’exportation : onglet Métadonnées/ Supprimer les informations d’emplacement)

Nombre de photos

géolocalisées à cet endroit

Heure de passage et de

prise de vue.

Trace du parcours

Pellicule permettant de

visionner toutes les photos

faites à cet endroit

Après changement d’échelle

Page 85: Formation LIGHTROOM

84 Jean-Claude Vergne

6 Module Impression Tutos : OuiOui Photo

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/11/ghtroom-impression-01-introduction/

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/11/lightroom-impression-02-une-image/

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/11/lightroom-impression-03-collection-dimages/

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/11/lightroom-impression-04-collection-personnalisee/

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2014/11/lightroom-impression-05-presets-et-autres/

Bas du panneau latéral gauche :

Dans la barre d’outils, en dessous de la photo

(rappel : pour l’activer si elle n’est pas visible : raccouci clavier T)

Choisir l’option

‘photos sélectionnées’

Si plusieurs photos sont sélectionnées

Revenir à la 1ère page – photo précédente – photo suivante

Aperçu de la mise

en page.

Pour choisir le format, l’orientation…

Revenir à la 1ère page – photo précédente –

photo suivante

Page 86: Formation LIGHTROOM

85 Jean-Claude Vergne

Les commandes et réglages du panneau latéral droit

Permet de choisir le style de disposition.

Ne pas cocher pour garder les bonnes proportions

de l’image.

Si on coche, on peut déplacer la photo à

l’intérieur de la cellule

Possibilité d’ajouter un cadre

(Choix de la couleur et de l’épaisseur)

Réglage des marges.

1 ligne – 1 colonne pour une seule image

x lignes – y colonnes pour une planche contact

Indiquer de préférence les dimensions choisies

avec Photoshop après l’exportation du fichier en

Tif, pour éviter un reéchantillonage.

Page 87: Formation LIGHTROOM

86 Jean-Claude Vergne

Possibilité d’inclure

une plaque d’identité,

un filigrane,

des options de page,

des informations sur la photo.

Format Imprimante

ou

Format JPG, pour la création d’un fichier JPG

(Intéressant pour la création de planches

contacts, de collections d’images ou de collections

personnalisées)

Option 1 :

Gestion de l’impression par Lightroom, après avoir

choisi le profil (ici Imprimante MP 560 avec

papier Glossy 2 ou Semi-Glossy 2)

Option 2 (la plus simple) :

Gestion de l’impression par l’imprimante.

Conseillé – à tester

Important !

Page 88: Formation LIGHTROOM

87 Jean-Claude Vergne

Les styles de disposition

Une seule image

Page 89: Formation LIGHTROOM

88 Jean-Claude Vergne

Planche contact

Sélectionner les photos à imprimer

Page 90: Formation LIGHTROOM

89 Jean-Claude Vergne

Collection d’images

Pour déplacer une photo rectangulaire dans une cellule carrée :

Ctrl + déplacement à la souris

Collection personnalisée Pour composer une page à partir de différentes photos.

On peut utiliser un modèle (explorateur de modèles), créer et enregistrer son propre

modèle.

Insérer des cellules comme pour la collection d’images.

Les cellules insérées sont vides ; l’utilisateur décide quelles photos seront insérées dans ces

cellules.

Un exemple :

Onglet Travaux d’impression : imprimer au format JPEG pour créer un fichier JPEG de

la mise en page effectuée.

Insérer des cellules

Pour repartir sur une

page vierge.

Pour imprimer la même photo à des tailles

différentes

Page 91: Formation LIGHTROOM

90 Jean-Claude Vergne

Les cadres peuvent se chevaucher, avec passage en premier-plan ou arrière-plan pour chacun

(clic bouton droit/En arrière…)

L’explorateur de modèles

Format portrait ou paysage : clic sur « Mise en page… » (Onglet en bas du panneau latéral

gauche)

Tous les autres paramètres sont situés dans le panneau latéral droit.

Aperçu du modèle choisi

Pour créer un nouveau

modèle personnalisé

Des modèles de

mise en page sont

proposés par

défaut.

Page 92: Formation LIGHTROOM

91 Jean-Claude Vergne

Conseils d’impression

(Méthode tuto Serge Ramelli)

Pour certaines imprimantes : réglage d’impression :

Luminosité : + 30

Contraste : + 14

Par défaut : Gestion des couleurs : géré par l’imprimante

Pour les imprimantes haut de gamme, possibilité d’utiliser un profil d’impression.

Conseil : Utiliser une marque de papier qui propose des profils d’impression.

Profils ICC

Un profil ICC (International Color Consortium) Un profil ICC est un fichier contenant des

informations qui permettent à l’imprimante définie d’obtenir des couleurs précises sur un type

de papier spécifique. Il peut être installé (clic droit sur le profil, puis choisir l'option "installer

le profil") ou placé dans un dossier spécifique de votre système d'exploitation pour qu'il soit

reconnu par le logiciel lors du lancement de l'impression.

Systèmes Mac :

- Mac Os X (toutes versions) : Disque dur/Bibliothèque/Colorsync/Profiles

Systèmes PC :

- Windows 2000, XP, Vista, W7, W10 : C:/windows/system32/spool/drivers/color

Téléchargements profils ICC :

Pour Hahnemühle :

Téléchargez profils ICC: Hahnemühle FineArt (hahnemuehle.com)

Pour papier Canon et imprimantes Canon :

Profils ICC - Imprimantes photo professionnelles PIXMA - Canon France

Pour papier Canson

Profil ICC Paramétrage Imprimante - Canson Infinity (canson-infinity.com)

Pour Jimag’in : fiches techniques et profils :

profils ICC pour impression sur nos produits (jimagin.com)

Dans tous les cas, de nombreux essais sont nécessaires (sous forme de planche contact)

avant d’optimiser les réglages – Noter ceux-ci – Comparer sous différents éclairages

(lumière du jour, lampes…)

Page 93: Formation LIGHTROOM

92 Jean-Claude Vergne

7 POUR ALLER PLUS LOIN :

Des tutos gratuits

https://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/06/lightroom-episode-zero-introduction/

OuiOui Photo

https://fr.tuto.com/

Tuto.com

Presets de développement à télécharger

Quelques presets :

https://freelightroompresets.co/free-lightroom-presets/

Plugin LR Mogrify 2

Lors de la création d’un profil d’exportation, il est possible d’utiliser un plugin (Mogrify) qui

permet de générer automatiquement des bordures simples ou complexes.

Procédure de téléchargement et d’installation :

Pour ajouter des bordures, des annotations, des watermarks…

La procédure d’installation :

http://www.virusphoto.com/151225-plugin-indispensable-lr-mogrify.html

Les tutos :

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/01/lightroom-plugin-05-lrmogrify-les-bordures/

http://www.ouiouiphoto.fr/Wp/2015/01/lightroom-plugin-06-lrmogrify-les-autres-

fonctions/

Lightroom mais encore 111 - Insta et Mogrify - YouTube

Page 94: Formation LIGHTROOM

93 Jean-Claude Vergne

Profil d’exportation pour cadre blanc avec liseré noir en 1920 x 1080 pix

Double clic

Page 95: Formation LIGHTROOM

94 Jean-Claude Vergne

Profil d’exportation pour Instagram

Plugin Focus Points

Permet de visualiser quel(s) collimateur(s) a (ont) été activé(s) et à quel endroit la mise au

point a été effectuée.

http://www.luzphotos.com/logiciels/lightroom/collimateurs-af-lightroom

http://www.lightroomfocuspointsplugin.com/

Bibliographie

Le Monde de la photo (hors-série 43 – édition 2020 – possibilité d’achat en ligne –

version papier et numérique) nouvelle parution en mai 2021

Hors série MDLP - Le Monde de la Photo

Adobe Lightroom 6 et CC pour les nuls

Double clic

Page 96: Formation LIGHTROOM

95 Jean-Claude Vergne